La maison du juge

D'après le roman homonyme de Georges Simenon

Réalisateur: René Lucot
Scénaristes: Claude Barma et Jacques Rémy
Durée: 84 minutes
Avec: Jean Richard (Maigret), Jeanne Pérez (Didine), Pierre Valde (le juge Forlacroix), Jean-José Fleury (inspecteur Méjat), Guy Daumoy (Albert), Michel Auger (Marcel Airaud), Béatrice Belthoise (Thérèse), Elisabeth Duché (Lise), André Dumas (le juge d'instruction), Jacqueline Pierreux (Valentine), Roger Bontemps (procureur), Paul Rieger (avocat), Raymond Danjou (Dr Brénéol), Henry Floreal (Van Usschen), Michel Ferrand (patron du café), Henriette Marion (Mlle Dochet), Dominique Delpierre (Leslie), Pierre Arlaud (valet), Philippe Chauveau (lieutenant de gendarmerie), Pierre Guepratte (policier), Lina Roxa (femme de ménage), Martin Trévières (Polyte), Claudine Berg (infirmière), Georges Lucas (gendarme), Robert Blome (patron hôtel), Jean Desailly (le narrateur)
L'histoire: Le film s'ouvre sur l'image d'une vieille femme debout sur la plate-forme d'un phare, scrutant l'horizon avec des jumelles. On comprendra par la suite qu'il s'agit de Didine. Le plan suivant montre un pêcheur portant un panier, à l'arrière-plan se trouve un café. Derrière la vitre, on découvre Maigret, jouant au billard avec le patron.
La voix off de Desailly nous explique que Maigret, suite à une obscure affaire politique où il aurait "déplu" à certains, se retrouve en exil.
L'inspecteur Méjat entre en café, et explique qu'une vieille femme, Didine, demande à voir Maigret au commissariat. Maigret s'y rend, et rencontre Didine. En voix
off, celle de Maigret alias Jean Richard, qui raconte ce que lui dit Didine. Celle-ci a vu un cadavre chez le juge Forlacroix.
Dans la nuit, une voiture, pilotée par Maigret (!) *
voir infra, accompagné de Didine, se rend au port de Laradon. On découvre ensuite des bateaux, et la silhouette de Maigret dans la nuit. Didine amène Maigret jusque derrière un bateau (visages de Maigret et de Didine à travers une fente du bateau), tout en lui expliquant qui sont Albert et Lise Forlacroix, les enfants du juge.
On voit ensuite le juge Forlacroix sortir de chez lui, en traînant un lourd sac de forme allongée. Maigret interpelle le juge, qui l'invite chez lui. A eux deux, ils ramènent le cadavre dans la buanderie.
Maigret et Forlacroix s'installent dans la bibliothèque du juge. Pièce cossue, fauteuils profond, feu dans la cheminée. Forlacroix offre à boire à Maigret, qui accepte.
Forlacroix explique à Maigret comment il a découvert le cadavre. Les deux hommes se rendent ensuite dans la buanderie. Maigret découd le sac et découvre le visage de l'homme, couvert de suie (le sac où il se trouvait avait contenu du charbon !).
Méjat rejoint les deux hommes, Maigret lui demande de trouver des renseignements sur l'inconnu, grâce à quelques indices: des chaussures faites à Bordeaux, et des vêtements provenant de Panama.
Albert fait alors irruption dans la pièce: il regarde le cadavre, puis se précipite dans la chambre de Lise, dont il enfonce la porte. On découvre la jeune femme dans son lit. Albert la gifle, puis se précipite hors de la maison, suivi par Maigret. Le commissaire questionne Albert, qui lui apprend qu'un homme a passé la nuit dans la chambre de Lise: il désigne l'homme à Maigret: il s'agit d'un jeune pêcheur, Marcel Ayraud.
Le lendemain matin, on découvre Maigret dans sa chambre d'hôtel. La voix
off de Jean Richard nous décrit l'atmosphère du port et de la maison du juge.
Thérèse, la bonne de l'hôtel où est installé Maigret, est questionnée par celui-ci sur Lise et sur un voyageur inconnu, qui aurait débarqué au port la nuit où Forlacroix a découvert le cadavre.
On voit ensuite Maigret se promener dans le port, passer près des pêcheurs qui réparent leurs filets. Maigret croise aussi le juge, qui lui parle de la maladie de sa fille.
Au café, Méjat est en train de jouer aux cartes avec le patron. Maigret s'installe pour déjeuner. Il est servi par Thérèse, à qui il montre une photo du mort. La jeune femme l'identifie comme l'inconnu qui avait débarqué au port. Pendant que Maigret mange, Marcel Ayraud s'installe à sa table et tente d'avoir des renseignements sur ce qui s'est passé chez les Forlacroix. Suit alors la fameuse scène de la mouclade (
à voir absolument! Pour les intéressés, c'est autour de la 28e minute).
On se retrouve ensuite dans la maison du juge. Devant celle-ci stationnent des curieux, dont la vieille Didine, qui dit à Méjat qu'elle a des choses importantes à raconter à Maigret. Dans la maison, Maigret accueille le juge d'instruction et le procureur. Ils se rendent dans la chambre de Lise, qui est en train de jouer du piano, puis de là, ils passent dans le débarras d'à côté, dans lequel Forlacroix avait trouvé le cadavre.
Méjat vient avertir Maigret que Marcel est parti avec son bateau, puis qu'on l'a vu se rendre plus loin à vélo. Maigret téléphone aux gendarmeries pour leur demander d'arrêter Ayraud.
Maigret se rend chez Didine, qui lui apprend que Thérèse a eu un enfant de Marcel Ayraud. Elle lui raconte aussi que la femme du juge Forlacroix vit séparée de son mari.
Maigret, après avoir fait un tour sur le port, revient au café, où il interrompt la partie de dés que Méjat faisait avec le patron, pour demander à l'inspecteur de chercher des renseignements sur Mme Forlacroix.
Maigret se rend ensuite à la cuisine, pour interroger Thérèse sur Marcel. La jeune femme lui apprend que Marcel devait l'épouser, mais qu'il s'est amouraché de Lise Forlacroix.
Le lendemain, Maigret se promène à nouveau dans le port, puis il se rend dans la salle d'école qu'on a mise à sa disposition pour interroger les témoins. Un brigadier de gendarmerie vient l'avertir qu'on a identifié le cadavre: il s'agit d'un médecin, nommé Emile Janin. La femme de ménage de Forlacroix vient ensuite trouver Maigret avec une lettre du juge. Celui-ci demande à Maigret de le rejoindre chez lui, car il a des révélations à lui faire.
Maigret se rend chez Forlacroix, qui lui raconte qu'il a tué autrefois un amant de sa femme. Pendant que la voix
off du juge raconte l'histoire, on voit Maigret prendre le train et se rendre à Versailles, où il vérifie les dires de Forlacroix.
Forlacroix est en prison, et il demande à Maigret de s'occuper de Lise. Le commissaire emmène la jeune femme dans une clinique.
De retour au café du port, Maigret apprend par Méjat (qu'il retrouve en train de jouer aux cartes avec le patron !) que Janin et Ayraud ont servi sur le même bateau.
Dans la maison de Forlacroix, Maigret raconte au juge d'instruction et à l'avocat que Marcel était allé chercher Janin pour qu'il examine Lise, que son père avait accepté de donner en mariage à Ayraud.
Mme Forlacroix arrive et Maigret l'interroge sur la visite qu'elle a faite récemment à Forlacroix: elle voulait lui demander d'accepter le divorce.
Didine vient chercher Maigret: elle a retrouvé Marcel, qui se cachait dans la cabane d'Albert Forlacroix. Lorsqu'Albert sort, Maigret le suit, puis lui demande de l'accompagner dans la salle d'école.
Dans la salle de classe, Maigret commence l'interrogatoire d'Albert. Il lui pose des questions sur Lise, sur Marcel, sur Janin, sur la nuit du crime. Devant les réticences d'Albert, Maigret envoie Méjat chercher Marcel. Il n'en obtient pas beaucoup plus.
Maigret interroge alors Didine, qui le renseigne sur le dernier repas de Janin. Puis le commissaire téléphone à la clinique où se trouve Lise, et il apprend que la jeune femme est enceinte.
Maigret questionne ensuite Thérèse, qui lui révèle que la nuit du crime, elle a vu Marcel faire le guet devant la maison des Forlacroix.
Le commissaire fait aussi venir l'infirmière de Janin, qui reconnaît Marcel et Albert, qui sont venus chercher Janin pour le conduire chez Forlacroix.
Maigret reprend l'interrogatoire de Marcel et d'Albert, et il leur dit ce qu'il a compris du crime: lorsque Janin a examiné Lise, il a découvert qu'elle était enceinte, et Albert l'a tué pour l'empêcher d'en parler à Marcel. Puis Albert a fait croire à Marcel que c'est Lise qui avait tué Janin dans une crise de folie. Quand Marcel comprend qu'il a été joué, il se précipite sur Albert, et les deux hommes se battent.
Maigret appelle Méjat pour les séparer, Didine se propose pour soigner la blessure de Marcel. Celui-ci s'en va avec Thérèse, et Albert est arrêté.
Les deux dernières images du film montrent Didine à nouveau sur son phare, et Maigret à bord d'une barque, en train de déguster des huîtres.
Anecdote: * Jean Richard écrit (dans son livre de souvenirs Ma vie sans filet): "La fidélité aux décors et aux personnages est primordiale quand on a affaire à une oeuvre familière à des millions de lecteurs. Les erreurs d'adaptation ne pardonnent pas. Dans "La maison du juge", je conduisais personnellement une voiture de police. Patatras ! Dès le lendemain, lettres et appels téléphoniques affluaient: «Invraisemblable ! Ignorez-vous que Maigret ne sait pas conduire ?»"
Commentaire: Un excellent épisode, parsemé de touches d'humour: que l'on pense à la scène de la mouclade, au personnage de Didine, ou à la scène de la confrontation entre Maigret et Albert, dans la salle de classe. Cette scène, où Jean Richard est un brin cabotin, est cependant très proche, dans son esprit, du texte du roman: le chapitre qui décrit cette scène est intitulé La "chansonnette", et c'est bien de cela qu'il s'agit: un Maigret qui tente de faire parler le témoin pour découvrir la vérité, en jouant sur toutes les cordes de son rôle ("Dans ces moments-là, il se rendait compte de l'effort d'un artiste de music-hall, par exemple, qui doit porter sa salle à bras tendu, qui doit, coûte que coûte, pendant tant de minutes, tenir une foule en haleine..." écrit Simenon dans ce chapitre).

retour épisodes

retour romans